Penguins_in_Sweaters_medium

Prague... une ville adorée... et de merveilleux souvenirs.

 

J'y étais déjà plusieurs fois avec mon mari, qui, lui s'y rend tous les ans depuis ses 18/20 ans.

 

Prague, de l'est de la France, c'est à 6/7 heures de voiture... un ridicule détail géographique.

 

L’an dernier, pour cause de grossesse, notre séjour annuel à Prague a sauté. (je gonfle, les vacances sautent, un adage désormais bien connu dans ma famille)

Cet été, nous devions nous y rendre. Seulement une semaine avant notre départ, nous avons annulé car nous avions, comme deux glands que nous sommes, oublié de faire une carte d’identité à notre fille (et ma mairie est fermée tout le mois d’août - j’habite dans un tout petit village où il y a plus de vaches que d’êtres humains)

Bref, pas grave. « Nous irons aux vacances de Toussaint. »

 

 

 

Je dois préciser que les douaniers tchèques sont particulièrement… disons…scrupuleux… ils sont la quintessence même du pépin frontalier (et mon mari ayant passé cette frontière-là plus de 30 fois en comptant l’aller et le retour, on en sait quelque chose…) et même si désormais la République Tchèque est européenne, il faut quand même se méfier, et ne pas courir le risque d’avoir des ennuis avec la petiote qui avait 11 mois en août… On aurait pu aussi y aller sans elle, mais on s’était fait un film sur « ah ma petite on va te montrer Prague, la ville de Papa et Maman ; ce seront tes premières vacances » Vous voyez le genre…. Une promesse c’est une promesse…

 

 

 

Donc ma fille fut dotée d’une jolie petite carte d’identité. Quant à moi, ma carte d’identité étant périmée, je comptais prendre, à mon habitude, mon passeport (qui était même obligatoire avant l‘entrée de la République tchèque dans l’union européenne)

 

 

 

Les recherche furent faites (mais bien peu de magasins de laine furent trouvés hélas….)

Le chien fut casé.

Les bagages préparés.

 

 

 

Lundi matin.

Petit déjeuner, des milliers d’affaires dans la voiture, fille dans son siège, Papa qui ferme la maison. Maman qui regarde si elle a sa carte d’identité. Comme je me rends compte que « ah oui, c’est vrai, je dois chercher le passeport, elle est périmée », je dis à mon chéri « Attends…. J’ai oublié mon passeport » Il me le cherche.

 

 

 

Alors je l’ouvre et là s’ensuit un grand moment de solitude… Et on se dit qu’il y a un truc à dire qu’on ne voudrait pas être obligé de dire, mais comment dire, il faut bien le dire quand même, à son petit chéri, à sa fifille et aux mille cinq cents objets entassés dans le coffre

« Euhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh »

« Euhhhhhhhhhhhhhh bon »

« Euh……. Je ne sais pas trop…. »

« Euh…. Là la date…. Euh y’a comme qui dirait marqué 15 octobre »

 

 

 

Date de péremption.

Très récente, certes.

Mais le passeport est fait comme un rat.

 

 

 

Mon mari soupire. Moi dans ce genre de situations je me vois de l'extérieur, c'est un gros gag.

 

Cinq minutes plus tard, on avait décidé de partir quand même. On hésitait entre Lille et Bruxelles, deux villes qu’on veut visiter depuis longtemps. Nous arrivâmes à Bruxelles dans l’après-midi.

 

 

 

Et je peux dire que notre séjour était très très chouette !

 

 

 

Sauf que, bien sûr, je n’avais aucune adresse de magasin de laine.

 

 

 

Sauf que on avait oublié les capuchons des biberons.

 

 

 

Sauf que avec tout ça mon mari avait oublié sa veste et qu’il a passé 4 jours avec une des miennes sur le dos.