qui arriveront peut-être plus vite que prévu...

En effet peut-être aurai-je l'occasion d'acheter cet appareil demain... pas sûr...pas sûr, mais pas inenvisageable non plus...

Il ne me reste plus qu'à me dépêcher pour que le pull de mon chéri soit présentable. Car il n'est pas fini. Il me reste encore à monter les manches... En fait je déteste coudre. Mais quand je m'y mets, je ne trouve pas ça si affreux que ça; seulement, je n'arrive pas à m'y mettre... Donc je déteste l'idée d'avoir à me mettre à coudre, plus exactement. Avant que je ne tricote et donc me mette, péniblement à assembler les pièces d'un pull, c'était toujours mon mari qui cousait ce qu'il y avait à coudre (bouton etc...)

Ca, et le repassage, il l'a appris en EMT à l'école (Education manuelle et technique), remplacé depuis par la Techno. Mais quand il coud et repasse, il dit toujours, non sans fierté "Appris à l'école, grâce à Lucette".

Lucette depuis, devenue sa collègue, en a déjà été officiellement et chaleureusement remerciée.

Bref mon mari a bien mérité que je lui termine ce pull, bien bien chaud, qui sera tout juste prêt pour... le remontée des températures... grrrrrrrrr.

Il le mettra quand même, je l'ai déjà prévenu!

Non mais, on se fatigue, on se fatigue et voilà que la neige fond...