Avec mes élèves, il y a deux semaines, nous avons lu ce passage d'Homère, extrait de L'Odyssée.

"Mais les voici debout, sous le porche de la déesse aux belles boucles. Ils entendent Circé chanter à belle voix et tisser au métier une toile divine, un de ces éclatants et grands et fins ouvrages, dont la grâce trahit la main d'une déesse"

Je cherchais un nom pour mon blog... et dans les belles boucles de Circé, au lieu de sa chevelure, j'ai vu à ce moment-là les boucles des mailles... Je me suis dit qu'au lieu de tisser, Circé aurait pu tricoter... serait-ce moins poétique?

En tout cas j'aime particulièrement ce passage.