Au moins je pourrai dire que j'ai essayé, que je ne suis pas snob; je pourrai sans hésitation acheter moult pelotes et maintes bobines sur internet et autres: c'est de l'INVESTISSEMENT.

Bien, tout cela concerne les pelotes en acrylique que j'ai achetées pour une bouchée de pain... eh bien, sentir ce contact sous mes doigts a failli me précipiter dans la dépression. Le verdict est tombé ce week-end: même si on me les offrait, je n'en voudrais pas. Donc je vais essayer de me faire rembourser ce qui n'est pas entamé et basta.

Ma thérapie fut aussi expéditive qu'efficace: une virée dans un Phildar (pas celui avec la méchante dame, non un autre, plus loin mais plus chouette). Heureusement que j'avais emmené mon mari qui, bien intentionné, m'a montré quelques vieilles pelotes qui gisaient dans un coin alors que j'avais le nez dans le catalogue et la langue ou presque dans le kidmohair (ah ce bleu persan, ce rouille.... une petite larme rejoint le filet de bave qui coule le long de ma bouche en y repensant)

Résultats des "vieilles" pelotes: 5 super baby à 50 cts couleur kraft; 4 phil ruban à 2 euros pièce (3 turquoises et 1 violette pour le n 18 du "Tricotez calin" de l'été dernier.... déjà bien entamé et MERCI au 100 % coton qui a apaisé esprit, doigts et aiguilles); 3 pelotes d'aurore à moitié prix (bon ça va je sais j'en ai déjà 6, mais bon, tout cet acrylique...ça CRISSAIT, il faut le savoir...)

Bon je me suis limitée à ça (sans compter le compte rang, l'arrête maille et les 2 pelotes de Phil éponge non soldés...j'aime bien le phil éponge... c'est toute une histoire...) et pas de Kidmohair ni de Cécilia... Quel tempérament!